De votre idée au produit fini.

Dans l’exemple réel ci-dessous il s’agit de fabriquer un télémètre laser mesurant une distance jusqu’à 40m. Equipé de Bluetooth il envoie les résultats à un smartphone. Le laser, l’électronique et la batterie doivent être intégrés dans un boîtier plastique solide et pratique.

 

process

Un croquis suffit.

Si vous ne disposez pas de fichier 3D nous nous contenterons d’une idée simple, d’un schéma ou de la pièce cassée. Nous étudions ensemble la forme et la fonctionnalité de la pièce à réaliser ou à reproduire et nous en profitons pour y apporter les améliorations qui s’imposent.

Nous imaginons aussi les assemblages, les articulations de pièces en mouvement et les apports d’autres éléments (Pièces métalliques, vis, écrous, arbres, paliers, roulements, cartes électroniques, etc…).

 

Modélisation 3D

L’étape primordiale avant la fabrication est la modélisation tridimensionnelle. Nous maîtrisons le logiciel Lightwave3D depuis 15 ans et nous pouvons concevoir aujourd’hui quasiment tous les objets du monde !

Nous disposons également d’autres logiciels 3D connus tels que : SKETCHUP, SOLIDWORKS, 3DSMAX, BLENDER etc… Ce qui nous permet de convertir tous les formats 3D en vue d’une impression.
Les formats requis pour la fabrication étant les .STL ou .OBJ.

  • Vous contrôlez l’avancée de la modélisation 3D à distance grâce à un lien privé vers votre objet virtuel.
    Lorsque des décisions techniques s’imposent un temps précieux est gagné.

  • Notre support laser

    Notre support laser

    Temps d’impression 7 heures
  • Preview

    Preview

    Après 2 heures d’impression
  • Preview

    Preview

    Après 4 heures d’impression
  • Impressions multiples

    Impressions multiples

    Pour les petites séries

Préparation pour l’impression

Les objets 3D à imprimer sont vérifiés (éventuellement réparés) et placés dans une imprimante virtuelle qui évaluera le temps d’impression et le volume de plastique requis. Plusieurs objets peuvent être imprimés simultanément dans la limite des dimensions du plateau ce qui est bien pratique dans le cas des petites séries. 


Attention! Tous les objets ne sont « imprimables » tels quels. Ils doivent être « pensés » pour l’impression dès leur conception 3D. Nous consulter avant d’entreprendre votre modélisation 3D personnelle.

 

L’impression 3D

L’objet est tout d’abord « haché » par tranches de 0,1 à 0,3mm puis chaque couche est envoyée à l’imprimante sous forme d’une trajectoire pour la tête d’impression. Celle-ci fait fondre à 230° un filament de plastique qu’elle dépose sur la couche précédente. L’objet prend forme et est immédiatement opérationnel à la fin du processus.

LE PRODUIT FINI

Le prototype est retouché et réimprimé autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir un assemblage parfait. Nous pensons très précisément aux jeux et tolérances à respecter pour le collage,  les clips, les pièces en mouvement, roulements à bille, vis et boulons.

Ici notre projet est presque terminé. Il ne manque plus que le capot supérieur.

process
  • process
  • process
  • process

Electronique

En complémentarité de notre activité d’impression 3D nous oeuvrons aussi dans le domaine de l’électronique. Plus particulièrement dans la programmation d’automates à base de microcontrôleurs AVR (Gamme Arduino).
– Recherche et développement de solutions complètes,
– Conception 3D du prototype,
– Tests et étalonnage des capteurs,
– Contrôle de moteurs et servos,
– Communication Bluetooth et Wi-Fi,
– Applications smartphone et internet,
– Robotique et domotique,
– …